• Conseil de rentrée pour les élus communautaires
Actualités

Conseil de rentrée pour les élus communautaires

La taxe Gemapi pour palier le désengagement de l’Etat

Les élus communautaires de Grand Orb se sont réunis le 26 septembre pour débattre d’une quinzaine de questions. Le président Antoine Martinez a ouvert la séance sur l’actualité Gemapi (gestion et entretien des cours d’eau). Une intervention politique dans laquelle il a pointé du doigt le désengagement de l’Etat : « le Gouvernement baisse la fiscalité d’un côté et l’augmente de l’autre en faisant peser de nouvelles charges sur les intercommunalités... Comment voulez-vous que nous supportions cette charge nouvelle, jusqu’ici largement financée par l’Etat, sans avoir recours à la taxe ? C’est absolument impossible sinon de faillir à nos obligations d’entretien de nos rivières. Notre territoire a beaucoup souffert des inondations et nous ne prenons pas ces questions à la légère » .

Le taux de cette taxe est défini par la Direction des finances publiques dans le cadre d’une programmation réalisée et chiffrée par l’intercommunalité. Coût annuel du service rivière de Grand Orb : 458 000 €. Plusieurs réactions parmi l’assemblée. Si tous s’accordent sur la nécessité de mettre en place un programme de travaux. Plusieurs élus ont exprimé leur mécontentement quant à cette charge nouvelle parmi lesquels Jean-Luc Falip ou encore Jean-Louis Lafaurie qui s’interrogeait : « où est la solidarité nationale ? » . Cette taxe sera applicable en 2019.

L’ordre du jour a également permis aux élus communautaires d’apporter un soutien financier de 4 000 € à la toute nouvelle section Sports nature du Lycée Ferdinand Fabre. Pierre Fournier, proviseur de l’établissement, était invité à présenter cette formation. Yves Robin mettait en avant la formation des jeunes générations « qui seront les prestataires de demain et qui pour certains développeront de nouvelles activités sur le territoire » .

Autre question importante qui préfigure une politique agricole volontariste, l’acquisition par Grand Orb de terrains agricoles pour l’installation ou le développement d’exploitations. Grâce à cette action menée en partenariat avec la Sica du Caroux et la Cave coopérative d’Hérépian 1 maraicher et 2 viticulteurs vont développer leur activité sur le territoire. Jean-Louis Lafaurie, vice-président à l’économie et à l’agriculture, présentait cette action innovante et annonçait d’autres actions foncières de ce type «  dont l’objectif est de maintenir une économie agricole sur le territoire » .

La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !