• Prévention des inondations
  • Prévention des inondations
  • Prévention des inondations
Développement durable

Prévention des inondations

Grand Orb compte 152 km de cours d’eau ayant un enjeu pour la protection des populations. C’est plus du double de cours d’eau à entretenir que chacune des 5 autres intercommunalités traversées par l’Orb ! Le Service Rivière de la Communauté de communes a pour mission d’intervenir sur les berges des cours d’eau pour tronçonner, enlever les arbres et tout obstacle qui pourrait créer des embâcles en cas de crue.

Grand Orb engagé dans un programme d'entretien pluriannuel

De 2014 à 2017, la Communauté de communes s’était attachée à réaliser des travaux de restauration et mettre en sécurité les berges des cours d'eau. 41 km de cours d’eau avaient ainsi été remis en état suite aux crues, notamment celles de 2014. Le barrage de la Biconque avait également été effacé et le site réaménagé avec des peignes à embâcles. *

Au 1er janvier 2018, Grand Orb a pris la compétence GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) et mis en place un programme d’actions pluriannuel avec l’aide de l’Etablissement Public Territorial de Bassin Orb-Libron. Particulièrement exposée de par sa géographie, la Communauté de communes s'est dotée d'un Service Rivière initialement composé de 4 agents et renforcé en 2020, passant à 6 agents. Le programme de travaux, établi sur 10 ans, représente un coût de 457 652 € par an. La taxe GEMAPI permet de financer cette charge nouvelle assumée par la Communauté de communes.

Adhésion à un service d'aide à la gestion des risques hydrométéorologiques

Depuis octobre 2014, la Communauté de communes adhère également aux services de la société Prédict. Cela permet à l’ensemble des 24 communes de disposer d’une aide à la décision pour la gestion des risques hydrométéorologiques (inondations, tempête, fortes chutes de neige).

* Des peignes à embâcles installés sur la rivière Bitoulet.
En 2015, Grand Orb avait porté un grand chantier : l’effacement du barrage de la Biconque.
Cet édifice, construit en 1925, avait été totalement effacé. Situé sur la rivière Bitoulet en amont des communes de Taussac-la-Billière et de Lamalou-les-Bains, les autorités avaient jugé prioritaire la déconstruction de cet ouvrage vétuste.
La Communauté de communes Grand Orb avait piloté ce dossier majeur, d’un montant de 800 000€, entièrement subventionné par l’Etat, l’Agence de l’Eau et le Conseil Départemental.
Plus de 30 000 m3 de sédiments avaient été extraits de la retenue, de sorte que le cours d’eau retrouve son lit initial situé à plusieurs mètres de profondeur. Les berges avaient été remodelées et stabilisées grâce à des procédés de végétalisation et d’enrochements.
Un peigne à embâcles, constitué de 10 piliers en acier, avait été édifié en lieu et place du barrage, permettant de retenir les troncs d’arbre ou tout autre objet entraîné par les eaux lors d’une crue. Grand Orb contribue à son entretien régulier.
LES AUTRES ALÉAS EN GRAND ORB

LES FEUX DE FORÊT

Dans un territoire aux influences méditerranéennes marquées, les incendies représentent un risque, particulièrement en saison estivale. Au regard des prévisions climatiques, ces phénomènes sont amenés à s’accentuer.
Dans la lutte contre les incendies, beaucoup d’aspects et d’acteurs entrent en jeu. Au travers du Plan Climat, il est prévu de mieux coordonner l’action des différentes structures pour assurer une mise en œuvre cohérente de la prévention du feu. Une concertation doit être engagée avec les agriculteurs, le SDIS, les municipalités, l’ONF, le CRPF et Grand Orb.

Tout le monde peut participer à la prévention grâce à quelques gestes essentiels :

En forêt :

  • Ne pas allumer de feu ou de barbecue
  • Ne pas jeter de cigarettes
  • Laisser les routes forestières accessibles pour les secours
  • Camper uniquement dans les lieux autorisés
  • Respecter les interdictions d’accès en période à haut risque

Dans une situation d’incendie, les bons gestes peuvent sauver des vies :

  • Garder son calme
  • Prévenir les pompiers en appelant le 18
  • S’éloigner dans le sens contraire au déplacement du feu
  • Respirer à travers un linge humide pour limiter les effets des fumées toxiques.

LES CANICULES

Avec des étés pouvant être très chauds, les épisodes caniculaires sont réguliers. Ici aussi le dérèglement du climat menace d’augmenter le nombre et la durée de ces périodes.

Du 1er juin au 15 septembre est activé le Plan Canicule à l’échelle de la France. Décomposé en 4 niveaux il permet la mise en œuvre de mesures progressives, proportionnelles à l’importance de la vague de chaleur.

  • Niveau 1  « Veille saisonnière  »  : Seuil de base du Plan Canicule, il lance un suivi fin des données météo.
  • Niveau 2  « Avertissement chaleur  »  : Un pic de chaleur est attendu et requiert une attention particulière.
  • Niveau 3  « Alerte canicule  »  : Il est demandé aux personnes vulnérables de bien respecter les gestes essentiels (hydratation, aération, horaires de sortie, rafraichissement).
  • Niveau 4  « Mobilisation maximale  »  : Canicule exceptionnelle où des mesures particulières sont adoptées. Les bons gestes et la prise de nouvelles de ses proches sont des éléments essentiels à adopter. 

La Communauté de communes a pour rôle de diffuser ces informations ainsi que les bons gestes tout en assurant leur relais cohérent sur le territoire.

LE RETRAIT-GONFLEMENT DES ARGILES

Très méconnu, ce phénomène dépend de la teneur en eau des argiles présents dans le sol. Lorsque ce taux augmente les argiles gonflent, à l’inverse ils se retirent. Ces mouvements peuvent entraîner des dégâts sur les infrastructures.

Renseignements

Grand Orb Environnement,
Le Fraïsse
34260 La Tour-sur-Orb
Tél. : 04 67 23 76 66
Contacter par e-mail

 


La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !