• Agriculture : un partenariat entre la Chambre d'agriculture et Grand Orb

    De gauche à droite, Pierre Mathieu, Jean-Luc Falip, Jean-Louis Lafaurie, Jérôme Despey, Marie-Line Géronimo et Philippe Coste

Actualités

Agriculture : un partenariat entre la Chambre d'agriculture et Grand Orb

L’agriculture reste un secteur fort de Grand Orb avec 210 exploitations réparties sur les 24 communes, 37% de viticulture, 32 % d’arboriculture, 16% d’élevage, 10% de maraichage, 2 structures importantes (la SICA du Caroux et la cave coopérative d’Hérépian). Pourtant, 38% des agriculteurs du territoire ont plus de 60 ans. Autant dire que la transmission est un enjeu majeur du devenir de l'agriculture.

La semaine dernière, les élus de la Chambre de l’agriculture de l’Hérault et les élus communautaires de Grand Orb ont échangé sur leurs collaborations futures visant au maintien de l'activité agricole sur le territoire.

Étaient notamment présents à cette rencontre, le Président de la chambre d'agriculture de l'Hérault, Jérôme Despey, et son vice-président Philippe Coste, les vice-présidents du conseil départemental de l'Hérault, Jean-Luc Falip et Marie Passieux, le président de la communauté de communes, Pierre Mathieu, sa vice-présidente en charge de l'agriculture, Marie-Line Géronimo, et son vice-président à l'économie et au tourisme, Jean-Louis Lafaurie.

Jérome Despey a présenté le projet de mandat de la Chambre d’agriculture et sa volonté de travailler avec Grand Orb  « J’ai la chance d’avoir Philippe Coste également président de la cave Les coteaux de Capimont qui fait le lien au quotidien entre la Chambre et votre territoire. Je souhaite renforcer les échanges entre la Chambre et les intercommunalités. Nous avons réfléchi à un projet agricole départemental qui doit être concerté avec les élus  » .

Le conseil départemental reste un acteur essentiel dans le secteur agricole tant sur l’irrigation que sur le soutien à la filière viticole. Jean-Luc Falip a présenté les actions en cours notamment sur les aides à la distillation.

La communauté de communes réfléchit à relancer des actions sur le foncier agricole, et à promouvoir une agriculture de proximité.  « Nous sommes attachés à conserver sur ce territoire de l’agriculture et de la viticulture et nous souhaitons poursuivre la politique de réserves foncières pour développer les exploitations. Cela fait partie des actions qui seront discutées par les maires dans le cadre de l’élaboration de notre projet de mandat  » indiquait le président Pierre Mathieu. Marie-Line Géronimo a également présenté les réflexions en cours notamment sur la restauration collective.

Une convention entre la Chambre de l’agriculture et de la communauté de communes devrait être signée avant la fin de l’année pour formaliser un partenariat constructif pour le monde agricole du territoire.


À lire également

Agriculture, viticulture et exploitation…

Dans le cadre de son projet de territoire, la Communauté de communes Grand Orb a engagé une réflexion sur cette thématique, dont l’objectif est de développer,...

La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !