• Finances publiques : Antoine Martinez lance un appel à M. le Président de la République

    Antoine MARTINEZ, Maire de Bédarieux et Président de la Communauté de communes Grand Orb, et Guillaume DALERY, Maire de Lamalou-les-Bains et font part au Directeur des Finances Publiques, Monsieur Samuel BARREAULT (au centre), de leur désaccord sur le plan de restructuration. »

Actualités

Finances publiques : Antoine Martinez lance un appel à M. le Président de la République

Dans un article du 02 août 2019 (Midi Libre), M. Samuel Barreault, Directeur des Finances Publiques, justifie la réorganisation de ses services dans l’Hérault en particulier en ce qui concerne la trésorerie de Lamalou-les-Bains et le centre des impôts de Bédarieux.

Il explique que malgré la fermeture de ces deux services, le public ne sera pas pénalisé. Il restera deux agents pour répondre aux questions des usagers, il n’y a donc aucun problème concernant cette restructuration dans l’ouest du Département.
Ce qu’oublie de préciser M. le Directeur, c’est que cette fermeture c’est la perte de 24 emplois sur notre territoire.
Autant de fonctionnaires qui vivent dans nos communes, qui vont être obligés de subir une mutation.

C’est un coup dur porté à l’économie locale alors que la mise en place du haut débit dans le Département permettrait de maintenir ces personnels sur place évitant ainsi leur délocalisation.

C’est dans ce sens qu’au nom des 24 maires de la Communauté de communes Grand Orb, Antoine MARTINEZ, Président de la Communauté de communes, a adressé au M. le Président de la République un courrier dans lequel il fait part de l’inquiétude des élus et de la population quant au projet de réorganisation des services des finances publiques dans notre Communauté.

Dans sa lettre il indique qu’il est aberrant de parler de la mise en place d’une politique de proximité en fermant deux services essentiels pour nos communes, nos hôpitaux et nos concitoyens et en déplaçant 24 fonctionnaires hors de notre territoire. Il souligne aussi que si les responsables des finances ne cessent de parler de concertation, celle-ci ne repose non pas sur la situation existante mais sur la base de propositions qui ne permettent aucune ou très peu de marge de manœuvre aux deux communes concernées puisqu’il est acté d’entrée la suppression de ces deux services.

Il conclut ainsi dans son courrier au Président de la République :
« J’ai lu avec beaucoup d’attention vos différents propos concernant la nécessité de mettre en œuvre une politique de proximité, de solidarité, avec les territoires les plus défavorisés. […] Tout cela va dans le bon sens. C’est la prise en compte de la crise sociale que nous venons de vivre. Je m’en félicite. Mais il faut que ces propos correspondent à une réalité de terrain. Aussi je vous saurais gré M. le Président de tout mettre en œuvre pour que Grand Orb non seulement maintienne mais consolide ses services publics et en particulier les pôles de finances publiques de Bédarieux et de Lamalou-les bains. Cela est vital tant pour des raisons factuelles que symboliques. »

COPIE DE L'INTÉGRALITÉ DU COURRIER






Communauté de communes Grand Orb

6t rue René Cassin
34600 Bédarieux
Tél. : 04 67 23 78 03
Contacter par e-mail



La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !