• Pôle culturel et musical : courrier du président
Actualités

Pôle culturel et musical : courrier du président

Courrier adressé aux parents d'élèves et aux élèves de l'école de musique Grand Orb le jeudi 18 février 2021.


Chère Madame, Cher Monsieur,

Avec les 24 maires de Grand Orb nous avons dressé une feuille de route 2021/2026 validée à l’unanimité le 14 janvier dernier. Dans ce projet du mandat, l’épanouissement de la jeunesse est central.

Nous ne voulons pas passer à côté du Plan de relance de l’Etat et de la Région et de projets pouvant atteindre 80 % de financements.

J’ai ainsi proposé au conseil communautaire de repositionner l’enseignement musical au coeur du projet culturel de Grand Orb.

Les deux écoles de musique historiques du territoire (Bédarieux et Lamalou les bains) sont gérées depuis 2014 par la communauté de communes Grand Orb. Force est de constater que leur fusion n’a pas permis ces 6 dernières années de créer une entité unifiée.

Dynamiser l’enseignement musical sur le territoire par des interactions entre les professeurs de musique parait dans ces conditions très compliqué.

De plus, la communauté de communes est locataire des deux lieux d’enseignement et déplore les conditions d’accueil actuelles. Les deux communes propriétaires, Lamalou et Bédarieux, nous accueillent dans des conditions de vétusté qui ne sont plus acceptables. Avec la nouvelle équipe, nous souhaitons, en responsabilité, pouvoir proposer aux élèves des locaux adaptés dans lesquels pourront s’exprimer des initiatives et des projets.

Aujourd’hui, le Château Baldy (situé au giratoire de la Paix à Bédarieux) est pressenti pour accueillir le Pôle culturel et musical. D’une superficie de 900 m² sur 4 niveaux, dont deux niveaux accessibles aux personnes à mobilité réduite, le lieu dispose d’un vaste parc arboré et d’un parking. Il permettrait de développer les activités de l’école de musique dans des conditions optimales de confort avec des salles de cours spacieuses, un auditorium intérieur et un espace de concert extérieur. Des espaces permettraient un développement de nouvelles activés culturelles et musicales, un musée virtuel, de la musique assistée par ordinateur...

Des travaux seraient ainsi réalisés dans du patrimoine communautaire pour un projet qui concerne l’ensemble des habitants du territoire, sur une commune centrale, desservie par tous les transports, où transitent chaque jour 1800 collégiens et lycéens.

Le pôle fédèrerait les acteurs du secteur culturel et les établissements scolaires autour de diverses activités artistiques, de moments conviviaux, de concerts, de spectacles. Il offrirait à notre jeunesse et à nos habitants de nouveaux horizons culturels en devenant un lieu de vie et de rencontre pour tous. Il aurait aussi pour objet de rayonner sur les communes de Grand Orb puisque c’est de là que partiraient de nombreuses propositions culturelles.

A ce stade, le conseil communautaire s’est prononcé sur le plan de financement : 1 076 750 € d’investissement comprenant l’acquisition du bâtiment et les travaux d’aménagement. Grâce au plan de relance nous espérons 80% de subventions de l’Etat et de la Région.

Un service communautaire a vocation à rayonner sur l’ensemble du territoire grâce à une localisation facile d’accès. Il n’a pas vocation à appartenir à une commune, sinon, par souci de proximité, nous serions amenés à créer 24 écoles de musique.

Il faut aujourd’hui savoir que des élèves de Lamalou suivent leurs cours à Bédarieux comme l’inverse est vrai aussi. Les élèves du territoire se rendent indifféremment dans l’une ou l’autre antenne pour suivre l’enseignement ou l’enseignant de leur choix et non par souci de proximité immédiate.

Ce que nous vous proposons c’est de replacer l’école de musique au coeur de l'action culturelle de notre territoire.

Les professeurs de l’école de musique, consultés sur ce projet, y sont très majoritairement favorables et l’association des parents d’élèves de l’école de musique n’est pas opposée à la réflexion.

Je pense que vous entendez beaucoup de contre-vérités sur ce projet qui en est à ce jour au stade des demandes de subventions et de la réflexion.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Et je vous prie de croire, Chère Madame, Cher Monsieur, à l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Pierre Mathieu

Président de la communauté de communes Grand Orb

La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !