• Le comité de pilotage du Plan Climat Air Energie Territorial poursuit son travail

    Comité de pilotage réuni le 5 mai 2021

Actualités

Le comité de pilotage du Plan Climat Air Energie Territorial poursuit son travail

Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) a pour objectif de faire participer les intercommunalités à la lutte contre le dérèglement climatique. Si sa mise en place est une obligation légale, c’est aussi pour les élus municipaux et intercommunaux de Grand Orb un levier pour poursuivre et amplifier les actions de développement durable sur le territoire.

Le comité de pilotage du PCAET Grand Orb s’est réuni mercredi 5 mai. Pierre Mathieu, président de la communauté de communes, a ouvert la réunion avant de donner la parole à Aurélien Manenc, vice-président délégué à l'aménagement du territoire, à la transition écologique et au développement durable. Ce dernier a rappelé les priorités définies en janvier dernier : rénovation énergétique des logements, développement des filières alimentaires locales, préservation de la ressource en eau.

Des exemples ont été présentés lors de cette rencontre. Bernard Sallettes, maire de La Tour sur Orb, a présenté le travail mené pour atteindre la labellisation  « Terre saine, commune sans pesticide  » ; L’extinction de l’éclairage public entre 23h et 6 heures du matin a été mise en place par Le Pradal depuis 2 ans et Karine Masson, conseillère municipale, a pu faire un retour positif tant sur les économies d’énergie que sur l’adhésion des habitants; Aux Aires, le maire, Michel Granier, a souligné la baisse de consommation engendrée par le remplacement de l’éclairage public. Les actions menées par Grand Orb sur la réduction des déchets, la sensibilisation et la mobilité ont été rappelées.  « Notre territoire peut se féliciter d’avoir toujours mis en avant la préservation de l’environnement. Tous ces témoignages prouvent qu’il est possible de faire autrement et qu’il y a des possibilités d’agir  » soulignait le vice-président au développement durable.

Audric Galibert, chargé de mission développement durable, a présenté plusieurs scénarios et les résultats attendus. Grâce à de très bon indicateurs sur la qualité de l’air, la production d’énergie renouvelable et la séquestration carbone, le territoire peut se positionner sur un scénario intermédiaire donnant des objectifs réalistes à horizon 2050. Aurélien Manenc insistait sur le fait qu’ « au-delà de l’enjeu climatique et environnemental, la politique développement durable de Grand Orb présente un enjeu socio-économique fort pour l’avenir  » .

Plus d’informations sur le Plan Climat Air Energie Territorial de Grand Orb

À lire également

L’habitat, le manger local, l’eau au…

Le comité de pilotage du Plan Climat Air Energie Territorial s’est réuni mercredi dernier. La préservation de l’environnement est un sujet fort sur ce...

La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !