• L’habitat, le manger local, l’eau au cœur du Plan Climat de Grand Orb

    Un territoire boisé à 78%, riche en biodiversité - © Olivier Octobre

Actualités

L’habitat, le manger local, l’eau au cœur du Plan Climat de Grand Orb

Le comité de pilotage du Plan Climat Air Energie Territorial s’est réuni mercredi dernier. La préservation de l’environnement est un sujet fort sur ce territoire rural, en atteste la trentaine de participants en présentiel ou en visioconférence, conseillers communautaires et élus municipaux, et l’implication des partenaires, Parc naturel régional du Haut-Languedoc, le Pays, les services de l’Etat, la Région et l’ADEME.

Pierre Mathieu, président de la communauté de communes, et Aurélien Manenc, vice-président délégué à l'aménagement du territoire, à la transition écologique et au développement durable, ont ouvert la réunion dont l’objectif  « est de prioriser les enjeux propres à notre territoire qui permettront ensuite de travailler sur les actions à mettre en place pour faire notre part dans la réduction des émissions de CO2 et agir contre le réchauffement climatique. Le Plan climat est règlementaire, l’Etat souhaite ainsi une mobilisation forte des territoires  » .

Le bureau d’étude a présenté l’état des lieux et le diagnostic environnemental de la Communauté de communes.

Il en ressort des thématiques fortes très positives :

  • une ressource en eau importante,
  • un territoire boisé à 78%, riche en biodiversité avec 3 sites classés Natura2000, une zone de préservation des oiseaux et le Parc Naturel Régional,
  • un territoire producteur d’énergies propres et renouvelables couvrant la consommation électrique de ses habitants.

Il en ressort aussi des faiblesses liées essentiellement à un habitat vétuste et énergivore, et à la prédominance de la voiture dans les déplacements.

Aurélien Manenc soulignait que  « le territoire peut se féliciter d’avoir toujours mis en avant la préservation de l’environnement dans ses engagements politiques avec des résultats qui sont présentés aujourd’hui, il est nécessaire aussi de prendre conscience de nos faiblesses et d’agir  » .

A l’issue de la réunion, trois priorités ont été définies par le comité de pilotage : l’habitat avec la volonté de massifier les travaux de rénovation énergétique; l’agriculture et l’alimentation avec le développement des filières alimentaires locales; et la préservation qualitative et quantitative de la ressource en eau. C’est sur ces priorités qu’un plan d’action sera défini courant 2021 en lien avec les objectifs du projet de territoire Grand Orb, car  « agir pour l’environnement peut aussi avoir un intérêt économique fort  » a souhaité préciser le président Pierre Mathieu.

À lire également

Les maires valident la feuille de route de…

Réunis le 14 janvier à La Tuilerie à Bédarieux, les maires des 24 communes de Grand Orb, ont validé à l’unanimité la feuille de route de la communauté de...

La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !