• Jacques Weber - Le roman de Monsieur Molière

    Jacques Weber sera à la Tuilerie à Bédarieux le 23 novembre !

Jacques Weber - Le roman de Monsieur Molière

Lecture theatralisee

Agenda

Weber magnifique, corps et âme pour un texte puissant !

Du jeudi 23 novembre 2017 au jeudi 23 novembre 2017

Jacques Weber fera une lecture théâtralisée de l'oeuvre de Mikhaïl Boulgakov jeudi 23 novembre à 21h à La Tuilerie à Bédarieux.


Sur Molière et son oeuvre, les biographies et ouvrages critiques ne manquent pas… Un livre pourtant se détache aux yeux de Jacques Weber, un livre généreux et puissant, rigolard et grave, celui d’un étranger, un russe : « Le Roman de monsieur de Molière » de Mikhaïl Boulgakov.

Un récit émaillé d’anecdotes réjouissantes, croustillantes, entrelardé d’humour, de cocasserie et d’émotion.

Jacques Weber conte la vie de Molière, son enfance, l’odeur des tréteaux, ses souffrances et ses rapports avec le pouvoir, la censure et le poids de l’étatisme, mais toujours dans l’esprit du saltimbanque.

« Une autre facette de cet auteur royal en combat perpétuel avec lui-même, avec l’État, le roi et ses détracteurs. »  (Pariscop)

Adaptation : Jacques Weber, Christine Weber | Mise en scène : Christine Weber


ENTRETIEN AVEC JACQUES WEBER

Vous avez adapté ce texte, peut-on parler d'une biographie romancée ?

C'est mon épouse, Christine, qui m'a proposée l'adaptation de ce texte. Boulgakov était un talentueux romancier, doublé d'un grand homme de théâtre. il avait des rapports ambigus, presque complices avec l'Etat. Sa position fait écho à celle de Molière en son temps. Personnellement, j'ai beaucoup joué Molière - peut-être suis je celui qui l'a le plus joué !- j'ai lu beaucoup de livres sur lui... Aucun ne peut prétendre à une biographie. Il y a peu d'éléments, de traces précises. Boulgakov a écrit un livre qui confronte l'Etat et l'artiste. Un récit foudroyant, drôle et mordant. Il aborde une partie de la vie de Molière que l'on connaît moins : ses débuts, où il mène une vie tourmentée.

Le livre parle aussi des blessures de l'artiste, de ses faiblesses. La figure du père est évoquée

Le père de Molière était un bourgeois, il était tapissier au service du Roi, une position confortable. Il voulait que son fils reprenne sa suite. Malgré tout, il l'a aidé avec sa première troupe. Il y avait une certaine bienveillance de sa part.

Dans ce spectacle, vous êtes à la fois conteur et acteur?

J'aime beaucoup ce terme de conteur. Oui, exactement. Il ne s'agit pas d'une lecture figée, officielle. Mais une lecture vivante, où se mêle une part d'improvisation. Je ponctue le texte d'extraits des pièces de Molière. Je ne sais jamais à l'avance ce que je vais jouer...

Vous jouez dans quelques jours à Bédarieux ? Qu’est-ce qui guide vos choix ?

Je trouve nécessaire de sortir des « circuits » , des grandes salles. Le rapport aux gens est différent. On retrouve l'énergie, la spontanéité, la jeunesse. J'ai beaucoup de respect pour le travail mené sur des territoires comme le vôtre. Faire rayonner la culture, programmer dans des salles en proximité avec les habitants. On y trouve beaucoup de trésors... La gentillesse, la fraternité... C'est là que commence la politique, par ces « petites » actions.

Réserver en ligne

Partager cet article


Prochains rendez-vous

Voir tout l'agenda

Renseignements

Lieu : La Tuilerie, avenue des Justes
Durée : 1h25
Tarifs : 15€ / 10€ / 7€
Dès 12 ans

Service Culturel
04 67 95 48 27

Restauration sur place

La Tuile d'Olive propose une petite restauration inventive et maison à base de produits locaux, de vins régionaux et de toutes sortes de boissons, le tout servi dansune ambiance joyeuse et chaleureuse !

La Communauté de communes

Restez connecté

Inscription à la newsletter